La vie après la mort, que se passe-t-il dans l’au-delà ?

Les grands mécanismes de la vie et de la mort diffèrent d’une religion à une autre. Quoi qu’il en soit, de nombreuses personnes croient à l’au-delà ainsi qu’à ses manifestations. Qu’y a-t-il après la mort ? Qu’est-ce qui se passe dans l’au-delà ? Est-ce que l’immortalité est possible ? Découvrez des éléments de réponse avec des personnes ayant vécu une expérience similaire.

Que se passe-t-il après la mort ?

Après la mort physique, que devient l’âme ? Les religions apportent leurs réponses établies sur leurs croyances et leur foi. Cependant, le mystère persiste autour de l’immortalité de l’âme.

Le moment du décès

Prédire le jour et l’heure de notre mort est impossible. Toutefois, il y a des ressentis et des signes révélateurs nous permettant de confirmer qu’on est proche de la mort. Les fonctions corporelles ralentissent, la respiration est changeante, un état de confusion mêlé à l’anxiété envahi la personne. Votre corps s’arrête petit à petit. Le passage de la vie à la mort est en train de se réaliser, l’âme quitte le corps.

Le parcours de l’âme

L’évolution de l’âme dans l’au-delà dépend surtout de la croyance et de la façon dont la personne est décédée. Selon les témoignages et expériences rapportées par les personnes qui ont déjà été en contact avec la mort et qui sont revenus à la vie, une fois l’âme arrivée dans l’au-delà, elle fera une revue de vie. 

Elle sera accueillie par son ange gardien qui l’invitera à retraverser l’ensemble de son parcours terrestre.

Ensuite, elle arrive dans une grande « salle d’attente ». À ce stade, elle doit accepter que :

  • Elle ne fait plus partie du monde physique ;
  • Plus jamais, elle n’y retournera.

Une pure vérité que les âmes refusent d’admettre. Vient alors la phase d’acceptation spirituelle. À la suite de cette phase, l’âme passe à un stade dit « reconnaissance ». Enfin, la dernière étape du parcours permet de retracer les bons et les mauvais moments de votre vie.

Toujours selon les personnes ayant vécu une expérience de vie dans l’au-delà, la connexion ne se brise pas immédiatement après la mort. L’âme reste sur terre pendant une certaine période. Elle change tout simplement de dimension. C’est pourquoi les proches du défunt peuvent toujours sentir son énergie et sa présence.

Pour certaines religions qui croient en l’existence de l’âme, celle-ci reste aux portes de la vie pendant 40 jours avant de partir définitivement dans sa nouvelle dimension.

Une autre vie après la mort

L’existence post-mortem ou l’après-vie est une bénédiction. La mort nous réserve une seconde vie. C’est l’interprétation de ce concept qui diffère selon les religions et les personnalités. Accepter la vision de la réincarnation constitue un gage de l’immortalité de l’âme.

Les signes de l’au-delà et son existence

La vie dans l’au-delà existe bel et bien. Il y a même des preuves permettant de confirmer son existence. En effet, les témoignages de personnes ayant vécu une expérience extraordinaire et surnaturelle permettent de confirmer la seconde vie après la mort clinique.

Les preuves de la vie dans l’au-delà

L’existence de la vie dans l’au-delà est scientifiquement prouvée. De nombreux patients qui ont vécu une expérience de mort imminente ont raconté avoir pu assister de l’extérieur à tous les processus de réanimation. Alors qu’ils étaient considérés dans un état de mort clinique. Ceux qui ont survécu ont ainsi pu raconter ce qu’ils ont vécu, les faits et gestes des médecins avant qu’ils ne reviennent à la vie.

Le recoupage des différents témoignages permet de détecter des points en commun dont : 

  • la sortie du corps ;
  • l’impression de flotter à l’extérieur de son corps ;
  • la possibilité de tout voir ;
  • la vision d’une lumière blanche.

La vie dans l’au-delà : toujours incompréhensible

Quand on parle d’au-delà, il y a différentes notions dont : l’expérience de mort imminente (EMI), les fantômes de parents défunts, la réincarnation de l’esprit.

Selon les religions, l’au-delà est synonyme de vie éternelle, le paradis ou encore l’enfer.

L’après-vie reste inconnue et difficile à décrypter pour chacun d’entre nous. Pour mieux la comprendre, mieux vaut faire appel à un médium. Doté d’une hypersensibilité exceptionnelle leur permettant de percevoir des énergies et des présences, il vous guide comme un ange gardien vers votre éveil spirituel.

Les questions fréquentes après la mort

Le besoin de comprendre la mort et l’au-delà est un vaste sujet. Vous venez de perdre un proche ou vous êtes proche de la mort, voici les deux questions les plus souvent posées.

Retrouve-t-on ses proches après la mort ?

La réponse est « oui ». Il est possible d’entrer en contact avec les morts sans les rencontrer ni les voir dans le monde physique. De son côté, le défunt peut envoyer des signaux à sa famille pour la rassurer.

La communication avec les morts peut se faire grâce à une consultation médiumnique. Le médium sert d’intermédiaire entre le monde physique et spirituel. Par lui, les âmes des morts peuvent communiquer avec les vivants de différentes manières : l’écriture automatique, contact auditif, les flashs.

Que ressent-on quand on meurt ?

D’après les individus ayant vécu une expérience réelle de rencontre avec la mort, lorsqu’on meurt, on ne ressent plus la faim ni la soif. De plus, il nous est impossible de parler, d’entendre ou de ressentir de la douleur. On a l’impression de flotter au-dessus de notre corps. On ressent une sensation de calme et de repos.