Le pendule divinatoire : fiable ou mensonger ?

La fiabilité du pendule divinatoire déchaîne les passions. Puissant outil de radiesthésie, ce support divinatoire est fiable, mais souvent mal utilisé. Influence, mauvaises ondes ou conditions inadaptées : découvrez pourquoi vos prédictions avec un pendule sont faussées.

Est-ce que le pendule est fiable ?

Le pendule est fiable s’il est utilisé dans les circonstances appropriées et avec le recul nécessaire. Incontournable de la radiesthésie et du spiritisme, ce support des arts divinatoires nous apporte repères et réponses depuis des temps immémoriaux. Les pharaons de l’Égypte antique et des sourciers de renommée mondiale, comme l’abbé Bouly, ont régulièrement eu recours à cet outil.

La plupart des doutes sur la fiabilité du pendule divinatoire proviennent d’une méconnaissance de son fonctionnement. Certes, le pendule semble très simple à prendre en main. Mais la réception et l’interprétation de ses mouvements réclament une grande maîtrise et une sensibilité hors du commun. En réalité, le pendule ne peut pas mentir. Toute erreur est due à celui qui le manipule.

Vous avez besoin d’une réponse immédiate ?

Vous êtes à la croisée des chemins et recherchez une assistance spirituelle ? Posez votre question en toute intimité à l’un de nos voyants par téléphone. Programmez rapidement un appel à l’heure de votre choix et profitez d’une consultation entièrement personnalisée.

Comprendre les bases de la radiesthésie

L’art radiesthésique auquel appartient le pendule s’apparente à une science des ondes. Il exploite les ondes cérébrales alpha et bêta qui émanent naturellement des corps pour détecter des choses, retrouver des personnes ou connaître l’avenir. Pour les capter et traduire leur signification, les praticiens utilisent traditionnellement un pendule ou une baguette.

Le pendule divinatoire est avant tout un récepteur. Son rôle est d’amplifier les vibrations qu’il reçoit de votre cerveau pour matérialiser la réponse que vous souffle votre inconscient. Reliée à votre corps par un fil, la masse entre alors dans un mouvement réflexe conditionné. Le pendule n’a donc pas de pouvoirs en lui-même : il se contente de révéler ce qui est caché au fond de vous.

Est-il possible d’influencer les mouvements d’un pendule ?

L’autosuggestion est le principal phénomène qui menace la fiabilité du pendule. Aussi appelée « projection », elle consiste à faire dire à l’outil ce que vous voulez qu’il vous dise via un effet idéomoteur. Concrètement, c’est lorsque votre système nerveux imprime des tensions musculaires imperceptibles qui influent sur les mouvements giratoires ou oscillatoires du support.

Aussi, pour vous assurer un pendule fiable, évitez de poser des questions où vous êtes trop impliqué sur le plan émotionnel (amour, rupture, décès, etc.). Bien que difficile à acquérir pour les débutants, cette distanciation mentale est déterminante dans la justesse des mouvements pendulaires. Voici quelques conseils pour vous aider au quotidien dans votre pratique radiesthésique.

  • Exercez-vous dans un endroit calme et isolé.
  • Relaxez-vous au maximum et évitez les positions inconfortables.
  • Concentrez-vous et faites le vide dans votre esprit.
  • Conservez une neutralité absolue sur l’objet de votre demande.

Tout l’art de poser les bonnes questions

Pour que le pendule soit fiable, il faut avant tout savoir l’interroger. La particularité de cet objet divinatoire est qu’il ne peut répondre à une question que par « oui » ou « non ». Il n’est pas rare que d’apprentis radiesthésistes posent plusieurs questions en une, sans s’en rendre compte. Ils obtiennent alors une conclusion floue, inexacte, voire tout bonnement erronée.

Pour vous rapprocher de la vérité, veillez à vous limiter à des demandes très simples et fermées. Par exemple, privilégiez « Va-t-il revenir ? » à « Va-t-il revenir ce soir pour s’excuser ? ». De même, assurez-vous d’observer une convention mentale claire. Lors des premières utilisations, vous devez fixer les sens d’oscillation qui correspondent à un « oui », un « non » ou un « peut-être ».

Pas de réponse fiable pour un pendule chargé négativement

N’oubliez pas que votre pendule a la capacité de capter les énergies. Au fil des utilisations, il est donc susceptible de se charger en vibrations négatives ou malveillantes. Contrairement à ceux en bois, les pendules en métal ou en pierre (quartz, améthyste, cristal, etc.) sont les plus exposés à ce phénomène. Toutes ces vibrations parasites qui s’accumulent menacent de fausser votre divination.

Une purification régulière est donc indispensable pour éviter les séances infructueuses.

  • Pendule en pierre : la technique la plus simple pour le décharger est de le passer sous un filet d’eau propre pendant quelques minutes.
  • Pendule en métal : il suffit de le mettre en contact avec un aimant pour attirer les ondes électromagnétiques.
  • Tous matériaux confondus : pensez à exposer votre outil aux rayons solaires ou lunaires pour le recharger.

Comment savoir si votre pendule divinatoire dit la vérité ?

Comme pour le tarot, la cristallomancie et les autres sciences occultes, c’est avec l’expérience que vous perfectionnerez vos perceptions radiesthésiques. Les temps modernes ont endormi notre extrasensorialité. La réveiller demander du temps et une implication quotidienne. À force d’exercices, vous apprendrez à « sentir » votre pendule et à diminuer votre marge d’erreur sur ses prédictions.

Certes, tout le monde peut interroger le pendule. Mais tout le monde ne pourra pas en tirer de réponses fiables. Aussi, apprenez à accepter que la réussite d’une séance de divination avec le pendule dépende en grande partie des facultés parapsychologiques de celui qui le manipule. Un don de voyance ou de médiumnité affirmé est bien souvent un invariant de l’équation.

Notre équipe de médiums purs, de tarologue ou de spécialistes du pendule peut vous aider à lever le voile sur votre avenir. Programmez votre consultation de voyance en ligne et découvrez en direct les conseils que les astres cherchent à vous transmettre.